Dans ce projet, je recrée architecturalement le modèle de la maison dans laquelle j’ai vécu pendant plusieurs années, je projette dans cet habitat le besoin de renouveler l’histoire liée à ce bâtiment, cette destruction revêt ici, le besoin de regagner le contrôle d’une situation.
La déconstruction est elle-même impensable sans toute une série de figures qui remettent en question la stabilité, le fondement, l’édification, questionnant la notion de limite et tout particulièrement celles de l’oikos, de la demeure et de l’habiter, qui présentent toutes les stratégies du propre, de l’appropriation, de l’habitation, de l’économie. Cette destruction de la maison proposée ici nous met sans abri, face à face avec les éléments extérieurs du monde, sans protection vis-à-vis d’autrui.

http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_lnstudio002192.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-7.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-12.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-15.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-14.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-8.jpg
http://www.vincentmarcq.com/files/gimgs/30_dad-house-4_v2.jpg